Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Retrouvez ici notre site dédié à la VAE

dans les Transports et la Logistique

 

Témoignages de professionnels


Principe

Comment permettre à une personne engagée dans la vie active depuis plusieurs années d'obtenir un diplôme au même titre que la formation initiale ?

Comment reconnaître une expérience de travail sans passer par la voie traditionnelle de l'école ?

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) constitue la reconnaissance officielle des compétences acquises par l’expérience et c’est désormais un droit inscrit dans le Code du Travail.


La VAE reconnaît que le travail est source d’apprentissage. Elle produit des connaissances et des compétences qui peuvent conduire à un diplôme, à un titre à finalité professionnelle ou bien à un Certificat de Qualification (CQP). C’est une innovation institutionnelle majeure qui s’inscrit dans le principe de la formation tout au long de la vie, élément clé de la stratégie européenne en matière d’éducation et de formation.

« Peuvent être prises en compte, au titre de la validation, l’ensemble des compétences professionnelles acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu du diplôme ou du titre. La durée minimale d’activité requise ne peut être inférieure à 3 ans » (Loi de Modernisation Sociale n° 2002-73 du 17 janvier 2002).

Depuis son lancement, la Validation des Acquis de l'Expérience a suscité un flux important de demandes d’information. Parmi les diplômes de l’Éducation Nationale visés par les candidats, le BTS reste le plus demandé, suivi du Bac professionnel et du CAP.

Bénéficiaires

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut ou son niveau de formation, ayant au moins 3 ans d'expérience salariée, non salariée ou bénévole.

À qui s'adresser ?

Les Centres et les Points Information Conseil (PIC), placés sous la responsabilité des Conseils régionaux, vous accueillent et vous informent sur la démarche de VAE pour vous aider à :

Les Centres et les Points Information Conseil, habilités par les Conseils régionaux, peuvent se trouver dans des structures déjà existantes comme les Agences locales pour l'Emploi, les Missions locales, les Centres d'Information et d'Orientation ou les Centres de Bilan de Compétences.

Si vous connaissez déjà la certification que vous souhaitez obtenir par la VAE, vous pouvez vous adresser directement à l'organisme certificateur ou valideur concerné.

Les possibilités de prise en charge financière

- Vous êtes salarié

1 - Vous pouvez demander une prise en charge à votre employeur :

2 - Vous pouvez également faire une demande de congé VAE auprès du FONGECIF dont relève votre entreprise.

- Vous êtes demandeur d’emploi

1 - Vous percevez l'allocation d'Aide au Retour à l'Emploi (ARE) : les dépenses liées à votre démarche de VAE peuvent être prises en charge par Pôle Emploi.

2 - Vous percevez l'allocation d'insertion, l'Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ou vous n'êtes pas indemnisé : les dépenses liées à votre démarche de VAE peuvent être prises en charge par votre Conseil régional, en fonction des conditions qu'il a définies.

 

- Pour plus d'informations : http://www.vae.gouv.fr

- Retrouvez également notre site dédié à la VAE dans les Transports et la Logistique : http://www.vae-transports-logistique.com

 

(Source – Comité interministériel pour le développement de la VAE)