entete

En bref

Convention interne de l’OPCA : les entreprises s’expriment

L’OPCA a souhaité que des entreprises de son champ d’activité viennent témoigner devant les équipes de la manière dont elles ont vécu l’année 2015 avec une question centrale : comment la loi du 5 mars 2014 a-t-elle impacté leurs pratiques de formation ?

Trois secteurs d’activité étaient représentés : la propreté avec Franck Hallé, groupe GSF, le transport routier de marchandises avec Olga Valot, Transports Valot, et les agences de voyage avec Laurence Montclard, agence Meeting the French.

 

Intervenaient également Karine Dartois, Chef de projets animation OPCA et CPF au FPSPP et Alexis Hluzko, Président du GARF (Groupement des Acteurs Responsables de la Formation) venu témoigner des tendances observées dans les grandes entreprises (baromètre du GARF). La voix des organismes de formation s’exprimait par Nicolas Bourgerie, Président de Méthodia et de Very up.

 

Même si les réactions diffèrent en fonction du secteur et de la taille de l’entreprise, l’année 2015 apparait à l’unanimité comme une année de transition dans un contexte complexe. Olga Valot a insisté sur la nécessité et l’importance d’accompagner les entreprises pour les aider à décrypter cet environnement réglementaire qui doit être simplifié pour être compris.

Pour GSF (30 000 salariés), 2015 a été marqué par une volonté de développer la formation (1,86% au lieu de 1,6% les années précédant la réforme) et une campagne de formation pour les 600 managers qui ont dû, dès janvier 2016, faire passer les entretiens professionnels tels que définis dans la loi de mars 2014.

Directrice d’une agence de voyage de 5 employés, Laurence Monclard a moins ressenti l’effet de la loi. L’événement marquant de 2015 est, pour elle, l'audit de compétitivité dont son agence a bénéficié en 2015. Organisée par l’OPCA, le SNAV et la DIRECCTE, cette initiative a été “très profitable” pour son agence et elle se dit “satisfaite de cette mesure" dont elle continuera à bénéficier en 2016.

Concernant l’autre mesure phare de la réforme, le CPF, Karine Dartois a salué la réactivité et l’engagement de l’OPCA en indiquant qu’il était maintenant au 3ème rang des OPCA en terme de prise en charge des CPF.

 

Enfin, pour Nicolas Bourgerie, 2015 fut une année passionnante avec l’apparition d’un enjeu pour les OPCA et les organismes de formation qui se doivent de travailler ensemble pour mieux aider les entreprises en inventant une nouvelle forme de partenariat.

Avec cette loi, c’est aussi le salarié qui devient directement acteur de sa formation. Les organismes de formation et les OPCA doivent donc apprendre à s’adresser à lui directement et à favoriser son engagement.

convention