linkedin logo
YouTube logo
Dailymotion logo

Dispositifs de formation

Compte personnel de formation (CPF)

Fil d'actualité 2 - Semaine de la propreté en Occitanie

entete

Fil d’actualité

Semaine des Métiers de la Propreté en Occitanie

Du 15 au 19 mai 2017, à l’occasion de la Semaine des Métiers de la Propreté en Occitanie, une quarantaine d’actions de découverte des métiers, de découverte des formations, mais aussi des actions de recrutement, ont été mises en place à destination des demandeurs d’emploi, des jeunes, des salariés et des entreprises de la Propreté.

Fil d'actualité 1 - AG FEP

entete

Fil d’actualité

Assemblée Générale de la FEP

La 49ème Assemblée Générale de la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté et Services Associés) s'est déroulée le 22 juin dernier à Lille.

Raphaëlle Franklin et René Petit, respectivement Directrice Générale et Président de l’OPCA Transports et Services, ont pris part à ce grand rendez-vous annuel. À cette occasion, Raphaëlle Franklin a présenté l'activité de l’OPCA et l'intégration réussie de la branche Propreté.

Jean-Pierre Strupiechonski, Président de la SPP, et Pierre Chalamet, Directeur de la Délégation Propreté de l’OPCA, ont dressé un bilan des actions de formation, en développement dans les TPE-PME : 54 % des CQP et 46 % des actions « Maitrise des compétences clés de la Propreté ».

Enfin, Patrick Bellocq, gérant de l’entreprise Ace Pro (47 salariés), a témoigné auprès de ses confrères sur la nouvelle offre de service « Diagnostic et Accompagnement RH » de l'OPCA Transports et Services.

« Le dirigeant bénéficie d'une démarche personnalisée, centrée sur son entreprise. Après 13 ans d'activité, il était important de faire un bilan et de connaitre les axes de progrès que je souhaite développer » a-t-il expliqué, présentant les nombreux atouts de ce service.

Il est certain que la présentation de Patrick Bellocq aura donné envie à d'autres chefs d'entreprises de s'engager. Les équipes de l'OPCA sont prêtes à les accompagner.

 

Retours d'expérience 3

entete

Retours d'expérience

De l’intérêt du centre de formation interne

 

Chez Brink’s, le centre de formation interne s’est imposé il y a une vingtaine d’années pour plusieurs raisons. D’abord pour des questions de confidentialité car l’entreprise ne peut donner ses règles de sécurité à un prestataire extérieur. Puis, les formations nécessitent des matériels spécifiques (véhicules blindés, distributeurs automatiques de billets…) qui ne sont pas disponibles dans des organismes de formation. Enfin, la volumétrie des formations (40 000 h / an) a logiquement mené à une internalisation des formations dispensées.
Pour optimiser ses coûts de structure et élargir son offre de services à ses clients, Brink’s a récemment ouvert certaines de ses formations à des salariés d’autres entreprises, des demandeurs d’emploi et des particuliers. « Nos formateurs ont des compétences multiples : transport de fonds mais aussi sureté aéroportuaire, SST (Sauveteurs Secouristes du Travail), gestes et postures, ... Ce qui nous permet aujourd’hui d’optimiser notre centre de formation interne en proposant à des clients externes un large éventail de formations basées sur notre savoir-faire et notre expérience dans le domaine de la sécurité comme de la prévention et la gestion des actes violents mais aussi la sécurisation de convois dans le cadre de transport de marchandises sensibles » explique Cécile Mériaux, Responsable Formation et Développement RH.

Formations obligatoires

entete

Formations obligatoires : quel gage de qualité ?

Retours d'expérience 2

entete

Retours d'expérience

Innover pour maintenir l’attractivité des formations obligatoires

« La transformation des métiers et de la règlementation nous demande d’actualiser constamment les contenus de nos formations. À titre d’exemple, nous venons d’insérer dans les Formations continues Obligatoires un module sur les véhicules au gaz. Par ailleurs, nos formations s’inscrivent dans des parcours de formation plus larges, souvent co-construits avec les entreprises. Les formations obligatoires étant le poste de dépenses de formation le plus important des entreprises, il est primordial que cet investissement soit rentabilisé au maximum en évitant des formations standard qui n’apporteraient pas de plus-value » indique Loïc Charbonnier, Président Délégué Général d’AFTRAL (organisme de formation professionnelle initiale et continue en Transport et Logistique).

Sur le plan pédagogique, Catherine Guyonnet, Directrice de l’innovation chez OPCALIM, déclare : « il faut détricoter les pratiques pour ouvrir de nouvelles voies d’apprentissage autour du numérique et des modes collaboratifs qui sont de formidables leviers de développement des compétences dans l’entreprise. Il faut encourager les échanges entre pairs et travailler sur les échecs.  »