Ports et Manutention - Présentation

prise en charge entreprises moins de 11

 

Activités

- Exploitation portuaire

Lieu d’interface terre/navire, les ports maritimes de commerce et/ou de pêche sont gérés par des établissements publics, les Grands Ports Maritimes, pour les sept ports de commerce les plus importants d’entre eux (Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux et Marseille), ou par d’autres structures publiques ou privées, telles que Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI), syndicats mixtes, sociétés d’économie mixte, sociétés d’exploitation portuaires ou sociétés de droit privé.

- Manutention portuaire

Les entreprises de manutention portuaire (manutentionnaires, acconiers, opérateurs de terminaux, …) assurent l’exploitation de l’outillage et des équipements spécifiques (grues, portiques ou engins de parc) au sein des ports maritimes de commerce français.

 

Structures

Sont adhérentes à l’OPCA Transports et Services toutes les entreprises ayant le Code NAF :
          - 52.24A Manutention portuaire,
          - 52.22Z Services auxiliaires des transports par eau,

ou entrant entrant dans le champ d’application de la Convention Collective Nationale Unifiée Ports et manutention (IDCC 3017), à l’exception des Chambres de Commerce et d’Industrie, qui peuvent adhérer sur la base du volontariat.

 

Accord Formation

Les partenaires sociaux représentant la branche professionnelle

- Missions

- Composition

- UNIM : Union Nationale des Industries de la Manutention
- UPF : Union des Ports de France
- FNPD - CGT : Fédération Nationale des Ports et Docks
- FEETS - FO : Fédération Équipement, Environnement, Transports, Services
- CFE - CGC : Fédération nationale des cadres et agents de maîtrise des ports et docks
- FGTE - CFDT : Fédération Générale des Transports et de l’Équipement
- FGT - CFTC : Fédération Générale des Transports